Association

Historique

En 1975 et 1976, le CSAC Athlétisme organise deux épreuves de 25 kilomètres. Le départ et l’arrivée se situent au stade de la Montée-Rouge et le parcours emprunte le circuit de la Bougrière.

En 1977 il n'existe que très peu de courses sur route en France, sous l’impulsion de Jacques ICEAGA, Pierre ABOLIVIER, le CSAC Athlétisme et l’Ecole de Gendarmerie, l’organisation du premier marathon et semi-marathon voient le jour à Châtellerault. Pour cette première édition la participation est de plus de 600 athlètes et le départ et l’arrivée se situaient déjà en centre ville non loin de la Mairie.

Les éditions suivantes font apparaître une grosse participation d’athlètes, à noter qu’en 1980, la victoire revient à un junior Laurent BROSSEAU sur le semi-marathon, un des meilleurs français de sa génération, également recordman du 2000m en catégorie minime. En 1981 c’est un poitevin bien connu dans le monde de l’athlétisme, Jean-Paul GOMEZ qui remporte le marathon, signalons que cet athlète était recordman de France du 10 000m et finaliste Olympique en 1976 à Montréal.

La plus grosse participation se situe sur les deux courses en 1984, cette affluence est due à l’organisation six mois plus tard des Championnats de France de Marathon. Nous noterons qu’à la deuxième place de ce semi-marathon un certain Bernard FAURE termine à 5’’,celui-ci est maintenant le très célèbre consultant de France Télévision.

A partir de 1985 la F.F.A. change le règlement et le semi-marathon est remplacé par le 25 km. En 1985, nouveau changement à la F.F.A., la distance qualificative devient 20 km et en 1992 de nouveau le semi-marathon devient distance qualificative.

En 1995 c’est l’organisation du Championnat de France de la Police Nationale avec 523 participants sur les deux courses. En 1996 Châtellerault fête la 20ème édition en organisant le Championnat militaire de la F.C.S.A.D. (Fédération des Clubs Sportifs et Artistiques de la Défense).

Il est à noter que le mesurage pour les dernières éditions est mesuré selon les normes internationales de IAAF, identiques aux marathons olympiques, de Paris ou de New York.

La conclusion de ces 20 éditions c’est que 16 971 athlètes ont participé au marathon et semi-marathon de Châtellerault.

En 1996, l’équipe organisatrice, quelque peu fatiguée, désire mettre un terme à cette aventure. En effet le marathon devient difficile à organiser, les coureurs préférant les épreuves de masse (plusieurs milliers de participants) telle Paris ou La Rochelle. La concurrence qui en 1977 est inexistante est devenue en 1996 extraordinairement riche, environ 4500 courses en France, et enfin la surenchère des primes aux coureurs, conduisent les organisateurs à arrêter l’épreuve.

Depuis 1999, une nouvelle équipe tente de redonner à Châtellerault, une épreuve digne de son passé, l’esprit étant la convivialité et la participation populaire, des distances plus courtes sont retenues, le semi-marathon et le 10 km.

 

Réalisé par  : Jean-Jacques BARROUX